Sony: bénéfice trimestriel en hausse, prévisions annuelles relevées

Il y a 1 mois 17

Tokyo (awp/afp) - Le japonais Sony a relevé mercredi certaines de ses prévisions pour son exercice 2021/22 entamé le 1er avril, ayant vu ses ventes croître au premier trimestre, notamment dans les jeux vidéo et les produits électroniques, et son bénéfice net grimper de 9%.

Le groupe prévoit désormais un bénéfice net annuel de 700 milliards de yens (5,8 milliards de francs suisses) contre 660 milliards de yens fin avril.

Mais cela représenterait encore une chute de 40% sur un an, comme son bénéfice net record en 2020/21 avait été gonflé par des effets exceptionnels, notamment sur le plan fiscal.

Il table à présent sur un bénéfice opérationnel de 980 milliards de yens au lieu d'une prévision de 930 milliards de yens précédemment, un relèvement grâce notamment à ses divisions musique et produits électroniques (hors jeu vidéo).

Il a cependant laissé inchangé son objectif de chiffre d'affaires, à 9700 milliards de yens, ce qui serait une hausse d'environ 8% sur un an).

Sur la période avril-juin, le géant nippon a réalisé un bénéfice net de 211,8 milliards de yens.

Ses ventes ont augmenté de 15% sur un an à 2.256,8 milliards de yens, en particulier dans les produits électroniques, la musique et le cinéma.

Elles ont également augmenté dans les jeux vidéo, grâce à une demande solide pour sa console PlayStation 5, lancée en novembre dernier.

Son bénéfice opérationnel trimestriel a bondi de 26% sur un an à 280,1 milliards de yens, porté surtout par un rétablissement dans sa division de produits électroniques hors jeu et par une forte croissance dans son activité musique.

Son bénéfice opérationnel a cependant diminué dans le secteur des jeux vidéo, à cause de ventes plus faibles de jeux et de prix de vente de sa console PS5 inférieurs aux coûts de fabrication, a annoncé Sony dans un communiqué.

Comme tous les fabricants de jeux vidéo, Sony a vu ses ventes dans ce secteur dopées à partir du printemps 2020 par les modes de vie plus casaniers liés aux mesures de confinement face à la pandémie. Il avait cependant intégré l'inévitable ralentissement de la demande dans ses prévisions, inchangées pour cette division.

afp/buc

Lire la Suite de l'Article