Groupe CRIT : Rapport Financier semestriel 2021 >

Il y a 5 jours 4

15/09/2021 | 18:12

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

2021

1

Sommaire

Rapport semestriel d'activité du groupe

A. Activité du groupe

B. Résultats du groupe

C. Flux de trésorerie du groupe

Bilan Perspectives Informations sur les parties liées Principaux risques et incertitudes

Etats financiers consolidés semestriels résumés

A. Compte de résultat consolidé résumé

B. Etat résumé du résultat net et des gains et pertes comptabilisés directement en capitaux propres C. Bilan consolidé résumé

D. Etat résumé des variations des capitaux propres E. Etat résumé des flux de trésorerie

F. Notes annexes aux états financiers intermédiaires

Attestation du responsable du rapport financier semestriel

Rapport des commissaires aux comptes sur l'information financière semestrielle 2021

2

Rapport semestriel d'activité

Le Groupe CRIT est un acteur majeur du travail temporaire et de l'assistance aéroportuaire.

Classé au top 20 mondial du secteur du travail temporaire (1) avec un réseau de près de 600 agences, le groupe accompagne chaque jour plus de 26 000 clients en France, Allemagne, Espagne, Portugal, Maroc, Tunisie, Suisse et aux Etats-Unis.

Leader de l'assistance aéroportuaire en France, le groupe opère également au Royaume-Uni, en Irlande, en Afrique et aux Etats-Unis.

LES COMPTES CONSOLIDES RESUMES DU PREMIER SEMESTRE 2021

Confirmation de l'accélération et forte progression des résultats

en M€

1

er

semestre 2021

1

er

semestre 2020

Chiffre d'affaires

944,1

814,1

France

721,7

598,6

International

222,4

215,5

EBITDA (*)

43,7

20,2

En %

4,6%

2,5%

Résultat opérationnel courant

24,2

(1,5)

Résultat opérationnel

24,2

(1,8)

Résultat financier

(0,5)

(0,9)

Résultat avant impôt

23,0

(3,7)

Charge d'impôt

(11,9)

(7,1)

Résultat net

11,1

(10,8)

Résultat net part du groupe

11,1

(10,1)

L'Ebitda correspond au résultat opérationnel courant avant prise en compte des dotations nettes aux amortissements.

Les chiffres d'affaires communiqués ci-dessous par pôle d'activité s'entendent avant élimination inter-activités qui s'élèvent à (6,8) M€.

ACTIVITE DU GROUPE

Le début de l'année 2021 s'est inscrit dans la lignée de 2020 avec un niveau d'activité qui est resté fortement impacté par le contexte sanitaire et avec une amélioration progressive qui se confirme au fil des trimestres.

Dans ce contexte, le chiffre d'affaires, à 944,1 M€, ressort en hausse de 16%, avec très logiquement une forte accélération au deuxième trimestre.

en M€

2021

2020

Variation

Chiffre d'affaires du 1er trimestre

437,4

505,8

(13,5%)

Chiffre d'affaires du 2ème trimestre

506,7

308,3

64,4%

L'analyse de l'activité par pôle montre des progressions différentes, avec :

Un retour progressif à une dynamique de croissance dans l'activité de travail temporaire, Et un impact de la crise sanitaire qui reste majeur sur l'activité d'assistance aéroportuaire, avec un trafic aérien encore faible sur le semestre.
(1)Source Staffing Industry Analysts largest global staffing firms 2019

3

Rapport semestriel d'activité

Chiffre d'affaires

1er semestre

1er semestre

Variation

Variation

Impact

Impact

En M€

2021

2020

2021/2020

organique

change(1)

périmètre(2)

Travail temporaire

842,5

693,6

21,5%

22,9%

(1,4)%

0,0%

Activités

71,3

94,4

(24,5%)

(24,3%)

(0,2%)

0,0%

aéroportuaires

Autres services

37,2

33,2

12,0%

12,0%

0,0%

0,0%

Elimination

(6,8)

(7,1)

(4,1%)

(4,1 %)

0,0%

0,0%

inter-activités

Total groupe

944,1

814,1

16,0%

17,2%

(1,2%)

0,0%

Impact de change calculé en appliquant aux chiffres d'affaires en devises de l'année courante les taux de conversion de l'année antérieure Les impacts de périmètre sont calculés en retraitant le chiffre d'affaires d'une part de la contribution des entités acquises dans l'année et de celles des entités acquises l'exercice précédent jusqu'à la date anniversaire de l'acquisition et d'autre part, pour les entités cédées dans l'année, de la contribution de chiffre d'affaires des mois de l'exercice antérieur pour lesquels les entités ne sont plus consolidées en N et pour les entités cédées en N-1 de la contribution de chiffre d'affaires de l'exercice antérieur jusqu'à la date de cession

La division Travail temporaire et Recrutement (89,2% du chiffre d'affaires)

L'activité de la division travail temporaire et recrutement progresse de 21,5% avec un chiffre d'affaires de 842,5 M€ (22,9% à périmètre et change constants).

Après un premier trimestre encore pénalisé par les conditions sanitaires (en repli de près de 6%), le second trimestre affiche une forte progression de près de 62%, qui traduit à la fois l'effet de base lié à la forte baisse de l'activité en 2020 et une reprise engagée de la demande sur les principaux secteurs clients.

En France comme à l'international, un retour progressif à la normale se dessine.

En France (76,2% de la division), le chiffre d'affaires atteint 641,9 M€ en croissance organique de 27,9%.

Après un repli limité de 3,7% au premier trimestre, le chiffre d'affaires s'inscrit en forte croissance de 76,1% au deuxième trimestre, intégrant pour partie l'effet de base lié au premier confinement de 2020 et confirmant la confiance retrouvée de l'économie en phase de rattrapage.

L'analyse de l'évolution des effectifs mensuels montre que si le groupe était légèrement inférieur au marché (baromètre Prisme V1) sur le premier trimestre (-3,4%), il a repris des parts de marché sur le second trimestre avec une performance redevenue supérieure au marché (+ 3,2%).

Face à l'augmentation de la demande dans la plupart des secteurs, l'offre s'est progressivement raréfiée sur un marché de l'emploi tendu, entrainant des difficultés de recrutement. Si cette situation devrait se poursuivre dans les trimestres à venir, son impact devrait cependant décroître en raison notamment de la fin des mesures gouvernementales de soutien mises en place pendant la crise sanitaire.

L'évolution par secteur est contrastée :

Le secteur BTP, en hausse de 43,8%, est resté significativement impacté en raison du maintien de mesures sanitaires strictes sur les chantiers en cours ; sa part dans le chiffre d'affaires de la division demeure stable à 16% ; Dans l'Industrie, où le groupe occupe une position historiquement forte dans l'automobile (secteur particulièrement touché par la crise), le chiffre d'affaires semestriel progresse de 27,2% ; ce secteur concentre 44% du chiffre d'affaires de la division ; Enfin, dans les Services, le chiffre d'affaires ressort en progression de 24,7% ; si la logistique et le commerce ont été particulièrement porteurs, de nombreux secteurs sont encore pénalisés par les mesures sanitaires, notamment la restauration, l'hôtellerie et l'aéroportuaire. La part des Services dans le chiffre d'affaires de la division atteint 40%.

4

Rapport semestriel d'activité

Au global sur le semestre, les activités Automobiles et les secteurs significativement impactés par la pandémie (telles que l'Hôtellerie, la Restauration, l'Aéroportuaire …) représentent un cinquième de l'activité totale mais ont contribué aux trois quarts de la baisse de l'activité comparé à 2019. La reprise de ces secteurs devrait permettre l'accélération de la croissance du groupe dans les mois à venir.

En termes de typologie de clients, les grands comptes ont logiquement mieux résisté que les PME toujours plus impactées en période de crise. Les grands comptes et les PME concentrent respectivement 56% et 44% de l'activité de la division sur le semestre.

A l'international (23,8% de la division), le chiffre d'affaires ressort à 200,5 M€ en croissance de 4,5% (9,6% à périmètre et change constants).

Comme en France, après un début d'année en repli limité (-12% au 1er trimestre et -7,5% à périmètre et change constants), le second trimestre marque un rebond de l'activité, en hausse de 27% (32,5% à périmètre et change constants), mais avec un effet de base moins marqué, l'impact de la crise sanitaire ayant été moins violent qu'en France.

L'analyse par pays d'implantation montre des évolutions contrastées, qui sont liées tant aux politiques mises en place par les autorités locales pour faire face à la crise qu'aux secteurs d'activité sur lesquels le groupe opère :

Aux Etats-Unis, qui concentrent 52,6% de l'activité internationale, le chiffre d'affaires ressort à 127,1 MUSD (-1%).

Le premier trimestre, en baisse de 17%, est resté pénalisé par des conditions d'activité difficiles, liées en particulier aux difficultés d'approvisionnement dans l'industrie automobile et aux politiques d'aides sociales mises en place, qui n'ont pas favorisé le retour rapide à l'emploi.

Le second trimestre ressort en revanche en progression de 22%, avec notamment un redressement de l'activité principale du commercial staffing dès le mois d'avril, en ligne avec la dynamique du marché.

L'Espagne et le Portugal (36,9% de l'activité internationale), confirment leur excellente sortie de crise.

Avec un chiffre d'affaires de 74 M€, en croissance de 29%, l'Espagne conforte sa dynamique de croissance, portée par les secteurs de l'agroalimentaire et des centres d'appels, et affiche un niveau d'activité qui dépasse de plus de 13% son niveau pré-Covid de 2019.

La division Multiservices

Le chiffre d'affaires de la division Multiservices ressort à 108,5 M€ en baisse de 15%.

Dans un environnement encore affecté par la crise sanitaire, les activités aéroportuaires (65,7% de l'activité de la division) sont toujours lourdement impactées par les restrictions sanitaires et la baisse du trafic aérien et ne s'améliorent que très progressivement. Ainsi, le chiffre d'affaires du semestre s'élève à 71,3 M€ et s'inscrit en baisse de 24,5% (-24,3% à périmètre et change constants).

Par trimestre, l'activité montre une évolution contrastée :

Une baisse de 56% par rapport au premier trimestre 2020 qui n'intégrait que partiellement l'impact de la crise sanitaire, Une croissance de 113% sur le deuxième trimestre qui ne reflète qu'une amélioration limitée puisque le 2ème trimestre 2020

s'inscrivait en baisse de 80%.

Malgré cette légère amélioration, le chiffre d'affaires du semestre demeure en repli de plus de 60% par rapport son niveau pré-Covid de 2019.

Dans ce contexte, le groupe a continué à s'adapter à son niveau d'activité ; d'une part, par l'adaptation des effectifs de la division (notamment l'exécution du PSE en France), et d'autre part, grâce au bénéfice des mesures de soutien gouvernemental en vigueur dans les différents pays où le groupe opère.

5

Disclaimer

Groupe CRIT SA published this content on 14 September 2021 and is solely responsible for the information contained therein. Distributed by Public, unedited and unaltered, on 15 September 2021 16:11:05 UTC.

© Publicnow 2021

Réagir à cet article

Réagir le premier

Publier

add_image

loader
Toute l'actualité sur GROUPE CRIT
18:12GROUPE CRIT : Rapport Financier semestriel 2021 >

PU

15:04CRIT : bien orienté après ses semestriels

CF

14:42GROUPE CRIT : Présentation - Résultats semestriels 2021

PU

10:31GROUPE CRIT : l'activité se redresse et les bénéfices sont de retour

AO

10:15CRIT : Oddo remonte son objectif de cours

CF

08:46AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Sodexo, Nestlé, Nexans, Pandora, DSM, Darktrace, Flut..

08:19EN DIRECT DES MARCHES : Vivendi, Air Liquide, Microsoft, Apple, China Evergrande..

08:03BOURSE DE PARIS : Nous voilà bien avancés

14/09GROUPE CRIT : Premier semestre 2021 Accélération de l'activité EBITDA multiplié ..

PU

14/09GROUPE CRIT : renoue avec les bénéfices au 1er semestre

CF

Recommandations des analystes sur GROUPE CRIT

Données financières

CA 2021 1 990 M 2 351 M -
Résultat net 2021 30,2 M 35,7 M -
Tréso. nette 2021 241 M 284 M -
PER 2021 27,0x
Rendement 2021 1,15%
Capitalisation 807 M 954 M -
VE / CA 2021 0,28x
VE / CA 2022 0,23x
Nbr Employés -
Flottant 18,7%
Graphique GROUPE CRIT

Durée : Période :

 Graphique analyse technique Groupe CRIT | Zone bourse

Tendances analyse technique GROUPE CRIT

Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière

Evolution du Compte de Résultat

Consensus

Vente

Achat

Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 4
Dernier Cours de Cloture 72,70 €
Objectif de cours Moyen 80,90 €
Ecart / Objectif Moyen 11,3%

Révisions de BNA

Dirigeants et Administrateurs

Claude Guedj Chairman & Chief Executive Officer
Renaud Lejeune Chief Financial Officer
Yvonne Guedj Director
Karine Guedj Director, Director-Communication & Purchases
Nathalie Jaoui Director & Deputy Chief Executive Officer

Secteur et Concurrence

Var. 1janvCapi. (M$)
GROUPE CRIT16.32%954
RANDSTAD N.V.12.62%13 042
ROBERT HALF INTERNATIONAL INC.64.45%11 219
ADECCO GROUP AG-19.76%8 707
MANPOWERGROUP INC.30.31%6 373
PERSOL HOLDINGS CO., LTD.51.96%5 934

Lire la Suite de l'Article