USA: L'inflation est plus intense que prévu

Il y a 1 mois 5

WASHINGTON (Reuters) - Le président de la Réserve fédérale de Saint-Louis, James Bullard, a déclaré vendredi que l'inflation était plus forte que prévu et qu'il faudrait à la Fed plusieurs réunions pour déterminer comment réduire les mesures de relance.

"La pandémie touche à sa fin, il est donc naturel de trouver comment réduire les mesures d'urgence", a déclaré James Bullard lors d'une interview à CNBC.

La banque centrale américaine a surpris les marchés mercredi en annonçant qu'elle tablait désormais sur une première hausse des taux d'intérêt dès 2023 et qu'elle avait amorcé le débat sur la réduction à venir de ses achats d'obligations sur les marchés.

"Nous nous attendions à une bonne année, une bonne reprise d'activité, mais c'est une année plus solide que ce à quoi nous nous attendions, avec plus d'inflation que prévu, et je pense qu'il est naturel que nous ayons penché un peu plus du côté des 'faucons' pour contenir les pressions inflationnistes", a expliqué James Bullard.

Les nouvelles projections des responsables de la Fed en matière de taux d'intérêt, les "dot plots", montrent que 11 d'entre eux sur 18 prévoient désormais au moins deux hausses de taux d'un quart de point de pourcentage en 2023, même s'ils s'engagent à maintenir pour l'instant les mesures de soutien afin d'encourager la reprise du marché du travail.

James Bullard a déclaré faire partie des sept responsables de la Fed qui voient une première hausse de taux dès l'an prochain.

(Howard Schneider, version française Laetitia Volga, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Lire la Suite de l'Article