Résumé des principales informations économiques du mercredi 15 septembre

Il y a 5 jours 1

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

EQUIPEMENT SPORTIF: Le fabricant de chaussures de sport On, qui doit débuter ce mercredi sa cotation à la Bourse de New York, devrait faire un début remarqué sur Wall Street. La société zurichoise a d'ores et déjà placé ses titres au-dessus de la fourchette de prix initialement fixée. Quelque 31,1 millions d'actions de classe A ont été placées auprès d'investisseurs au prix de 24 dollars l'unité, permettant à la société zurichoise d'engranger 746,4 millions de dollars (environ 685,1 millions de francs suisses).

HYDROCARBURES: Le négociant en carburants argovien Oel-Pool met la main au travers de sa filiale Moveri sur le réseau de stations-service et la structure d'approvisionnement de BP en Suisse. Sans en dévoiler les contours financiers, la firme de Suhr assure que l'opération lui confère le statut de premier fournisseur de stations-service du pays. Le rachat concerne 330 stations dont 120 étaient déjà exploitées par Moveri, a précisé à AWP une porte-parole.

GRANDE DISTRIBUTION: Les groupes Migros, Givaudan et Bühler ont fondé un laboratoire destiné à soutenir le développement de produits issus de l'agriculture cellulaire et à accroître les parts de marché de ces derniers. Les activités du "Cultured Food Innovation Hub" débuteront l'année prochaine et soutiendront notamment les jeunes sociétés actives dans ce secteur. "En leur fournissant équipements technologiques et connaissances, cette nouvelle entité soutiendra les entreprises qui débutent dans la production de viande, de poisson et de fruits de mer cultivés, ainsi que dans la fermentation de précision", précise un communiqué conjoint.

CONJONCTURE: La persistance de la pandémie de Covid-19 n'empêche pas l'économie helvétique de poursuivre son redressement. A en croire les spécialistes de Credit Suisse, la poussée d'inflation observée ces derniers mois ne devrait être que passagère. Dans son "Moniteur Suisse" pour le 3e trimestre, la banque aux deux voiles confirme ses prévisions de croissance économique pour 2021, soit une hausse de 3,5% du produit intérieur brut (PIB), mais relève celles pour 2022 à +2,5%, contre +2,0% lors du dernier pointage.

CONJONCTURE: La production industrielle américaine a, comme attendu, progressé moins vite en août qu'en juillet, pénalisée notamment par l'ouragan Ida qui a frappé la Louisiane à la toute fin du mois, selon les données publiées par la Banque centrale américaine (Fed). La hausse de la production industrielle a été de 0,4% en août, conformément aux attentes, contre 0,8% en juillet, selon des données révisées en petite baisse.

CONJONCTURE: L'inflation a enregistré une poussée record au Royaume-Uni pour les douze mois terminés en août, montant à 3,2%, son plus haut niveau depuis mars 2012, la réouverture de l'économie ayant fait grimper les prix des transports et des restaurants notamment. Pour les douze mois achevés en juillet, la hausse des prix n'atteignait que 2%, précise l'Office national des statistiques.

IMMOBILIER: Faillite, restructuration ou renflouement? Ecrasé par une dette abyssale, le géant chinois Evergrande joue sa survie. Le plus gros promoteur immobilier de Chine traîne une ardoise estimée à près de 260 milliards d'euros (282,2 milliards de francs suisses). Et le groupe a admis qu'il pourrait ne pas être en mesure de payer ses créanciers.

HABILLEMENT: La chaîne d'habillement à bas prix Primark promet de fabriquer des vêtements plus durables d'ici 2030, face aux critiques de plus en plus vives visant le secteur textile pour la pollution qu'il génère. L'enseigne s'engage notamment à "fabriquer tous les vêtements à partir de matériaux recyclés ou issus de sources plus durables" ou encore à "réduire de moitié des émissions de carbone dans l'ensemble de la chaîne de valeur" d'ici 2030, selon un communiqué de sa maison mère Associated British Foods.

HABILLEMENT: Le géant espagnol du vêtement Inditex, propriétaire de Zara, a dégagé un bénéfice et un chiffre d'affaires en fort rebond au premier semestre de son exercice décalé, grâce à une reprise de ses ventes, portées par le redémarrage de l'économie. Sur les six premiers mois de son exercice, qui court du 1er février au 31 juillet, le groupe espagnol a enregistré un résultat net de 1,27 milliard d'euros (soit environ 1,38 milliard de francs suisses), contre une perte de 195 millions d'euros sur la même période voilà un an.

awp

Lire la Suite de l'Article